Deus Ex: Manking Divided

Notre avis sur Deus Ex: Manking Divided
Annoncé pour la première fois en avril 2015, Deus Ex: Mankind Divided est la suite de Deus Ex: Human Revolution se déroulant deux ans après les événements de son ainé.

Toujours édité par Square Enix, ce jeu est à l’orée de plusieurs genre. En effet Deus Ex: Mankind Divided est un fps de base, mais qui tire des influences (quel jeu de mots sensationnel) des rpg ainsi que des jeux d’infiltration.

Dans cet opus vous retrouverez des mécaniques de jeu similaires aux précédentes: le gameplay pourra être abordé de plusieurs manières différentes, que ce soit en mode infiltration complète mais ici vous pourrez ne pas tuer et sans vous faire repérer (oui oui, vous pourrez traverser et passer tout le jeu sans tuer un seul mob, ni même un seul boss), en mode gros barbare et tout massacrer sur votre passage, ou mixer les deux, mais quoi que vous faites sachez que vos choix détermineront et influenceront toute votre aventure.

Aussi sachez que si vous avez joué à l’opus précédent, et que vous possédez des sauvegardes, tous vos choix ne compteront pas pour celui ci, quoi que vous ayez fait, donc vous pourrez jouer sereinement sans vous préoccuper de ce que vous avez choisi par le passé !

Un point qui change comparé au premier volet, est que, comme je l’ai dit plus tôt, vous pourrez choisir de ne pas tuer le moindre mobs si vous le souhaitez car vous aurez à votre disposition des armes non létales, et notamment les fameux EMP. Vous aurez aussi la possibilité de débloquer de nouvelles augmentations qui n’étaient pas présentes dans l’opus précédent, ainsi que d’autres nouvelles capacités comme le fait de pouvoir hacker des objets et interagir avec à distance.

Le jeu est sorti en Europe le 23 aout 2016 pour le plus grand bonheurs des fans de la série, alors à vos claviers et à vos manettes car le jeu a débarqué sur PC, Xbox One et PS4 avec fracas !

Captures d'écran

Aucune capture d'écran disponible.

Détails

Bande Annonce

Nouveautés

Aucune nouveautés disponible.